AccueilPortail*FAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les retrouvailles - Un moment toujours un peu délicat

Aller en bas 
AuteurMessage
Rodolphus Lestrange
Mangemort, directeur du serpent de nuit
Mangemort, directeur du serpent de nuit
avatar

Féminin Nombre de messages : 414
Age : 29
Emploi/Maison : Proprio du Serpent de Nuit
Âge du perso : 44 ans
Amour : Bella
Date d'inscription : 12/04/2008

Plus sur le perso
Surnoms: Rodoph, Rod
Orientation Sexuel: BisexueL
Caractère: Tel le ying et le yang, Rodolph a deux personnalités distinctes celle du mangemort : sadique, fourbe, arrogant. Et celle de l'homme qui se cache derrière : doux, attentionné, fragile (...)
MessageSujet: Les retrouvailles - Un moment toujours un peu délicat   Mar 15 Avr - 23:48

    [réservé à Naëlle Lestrange]

    Pré au Lard - 14h30

    Le soleil était radieux en ce début d'après midi, égayant encore plus ce petit village joyeux et pittoresque. D'ailleurs, un troupeau de gamins avaient envahis les petites ruelles en trottinant gaiement tout en regardant avec admiration les nombreuses boutiques. A en juger par leurs petites tailles et leurs uniformes, il ne pouvait s'agir que d'élèves de première année venant de Poudlard.

    S'il aurait su qu'une armée de mioches choisiraient également ce jour-ci pour découvrir Pré au Lard il se serait fermement abstenu de s'y rendre. Car depuis ces longues années passées à Azkaban, le mangemort avait du mal à renouer avec ces bruits pourtant si familiers qui ponctuaient la vie de n'importe quel individu. Mais à ses oreilles, les rires et les cris joyeux étaient devenus insupportable. Les pleurs, les sanglots, voilà qui plaisait mieux à Rodolph, comme une douce mélodie qui enchantait ses tympans.

    Justement en y pensant, l'envie d'en saisir un et de le terrifier aurait été tentante mais il ne voulait pas faire attendre Naëlle. Il ne savait pas si après ses quelques heures de temps libre elle reprendrait les cours. C'est pourquoi, sa capuche bien abaissée sur le devant de son visage afin de se protéger des rayons du soleil, il marchait d'un pas pressé vers le bar malfamé de la ville, la Tête de Sanglier, où sa fille devait déjà très probablement l'attendre.

    Une fois arrivé, il rabattit sa capuche vers l'arrière puis salua le barman d'un léger signe de tête tout en balayant la salle du regard pour repérer sa fille. Finalement il la trouva accoudée à une petite table, le visage tourné vers la fenêtre à côté d'elle. Rodolph se dirigea lentement vers Naëlle, il posa doucement sa main sur son épaule pour lui signaler sa présence puis tira une chaise afin de s'asseoir en face d'elle.

    Ils ne s'étaient pas revus depuis le réveillon de Noël et durant ses quelques mois Rodoph jurerait qu'elle avait encore grandit. En tant que père, il ne pouvait pas être plus fière de Naëlle, de jour en jour elle devenait une très belle femme et son avenir était déjà des plus prometteur. Le moment des retrouvailles était toujours délicat, il avait tant de questions à lui poser mais il ne voulait pas la brusquer. Détachant ses yeux des siens, il posa son regard sur la table et s'aperçut qu'elle n'avait encore rien commander. Peut-être qu'un rafraîchissement avant de débuter la conversation ne serait pas une mauvaise idée après tout.


    Tu ne veux pas boire quelque chose, qu'est ce qui te ferait plaisir ?

    Pour le moment, il ne lui posa que cette unique question d'un ton doux, loin de lui l'idée de la submerger de questions, elle ne lui parlerait que de ce qu'elle avait envie, que cela soit important ou non. Il avait prit son après midi pour la voir, profiter un peu de sa présence car il ne la voyait que rarement. Après si la conversation abordait un point plus sérieux cela ne le gênerait aucunement.


Dernière édition par Rodolphus Lestrange le Sam 19 Avr - 1:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naëlle Lestrange
Serpentard
Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 163
Age : 26
Emploi/Maison : Serpentard, bien sûr.
Âge du perso : 17 ans.
Amour : C'est le néant le plus complet.
Date d'inscription : 18/02/2008

Plus sur le perso
Surnoms: Nel', rarement utilisé.
Orientation Sexuel: Hétéro.
Caractère: Plutôt distante.
MessageSujet: Re: Les retrouvailles - Un moment toujours un peu délicat   Jeu 17 Avr - 15:09

    Lorsque Naëlle s’était réveillée ce matin-là, le rendez-vous qu’elle avait avec son père se rappela à elle par un nœud à l’estomac. En effet, bien que la missive de son père ne mentionnait pas les apprentis Mangemort, elle avait l’impression que c’était pourtant le sujet qu’il voulait aborder avec elle. Et que pourrait-elle lui dire ? Angoissée à l’idée de devoir mentir à son père, la jeune femme n’avait quasiment rien avalé au petit déjeuner. Les cours qu’elle avait eus le matin s’était déroulé sans qu’elle ne décroche un seul mot, voire même sans qu’elle ne prenne de notes. Finalement, elle était aller déjeuner plus pour la forme qu’autre chose. Après le repas, elle était allée s’asseoir au bord du lac pendant une bonne heure. Là-bas, elle avait laissé ses pensées voguer bien au delà des collines écossaises, vers sa mère. Sa mère, la fervente admiratrice du Lord Noir et de ses idées. Comment pourrait-elle lui dire qu’elle n’avait aucunement l’intention de s’enrôler avec les nouveaux Mangemort, qu’elle voulait juste vivre sans avoir à se soucier de qui elle aurait à tuer la prochaine fois…

    Quelques élèves passèrent en courant à côté d’elle, la sortant ainsi de ses pensées et elle les entendit se lamenter qu’ils allaient être en retard à leur cours s’ils ne se dépêchaient. Ce qui voulait dire qu’il était déjà au moins deux heures. La Serpentard se leva et se dirigea lentement vers le grand portail gardant l’entrée de Poudlard. Elle sortit, puis se dirigea à grands pas vers le fond de la rue principale du village sorcier. Après la dernière bâtisse, elle tourna à droite et trouva le bar mal-famé de Pré-au-Lard. Lorsqu’elle poussa la porte, une sonnette tinta vaguement et le gérant du bar la regarda d’un air mauvais par dessus le verre qu’il essuyait avec un torchon horriblement sale. Naëlle hocha la tête rapidement et alla s’asseoir à une table proche d’une fenêtre. La seule éclairée par les quelques rayons de soleil arrivant à traverser l’épaisse couche de poussière qui tapissait la fenêtre. La jeune femme sortit sa baguette et lança un
    Récurvite sur un coin de la fenêtre afin de voir quand son père arriverait. Le directeur du bar lui lança un regard noir, en retour, la dernière-année lui adressa un regard hautain. Elle jeta un coup d’œil à l’horloge au dessus de la tête du barman, elle indiquait 14h15. Elle posa son coude sur la table et son menton sur la paume de sa main, dirigeant ses yeux noisettes vers la fenêtre derrière laquelle elle pouvait voir la bute d’une colline. Une nouvelle fois ses pensées lui échappèrent et sa vision se troubla. Ainsi elle ne vit pas son père arriver et retint un sursaut lorsque celui-ci posa sa main sur son épaule. Aussitôt la Serpentard reprit une attitude plus digne, redressant le dos, tandis que son père s’asseyait sur la chaise en face d’elle.

    - Tu ne veux pas boire quelque chose, qu'est ce qui te ferait plaisir ?
    - Une bièreaubeurre, s’il te plaît.

    Elle adressa un vague sourire à son père, même si elle n’allait pas sauter de joie elle était contente de voir son paternel, qu’elle n’avait pas revu depuis Noël. Elle croisa ses mains sur la table et posa ses yeux noisettes dessus, cherchant par quoi elle pourrait bien commencer la conversation. Le barman vint poser une bouteille de Bièreaubeurre devant elle, la jeune femme n’adressa même pas un regard à l’homme. Elle attrapa la bouteille relativement propre et la fit tournée doucement entre ses doigts fins, avant de relever la tête et de planter ses yeux dans ceux de son père.

    - Comment vous allez, maman et toi, depuis Noël ?

    On ne pouvait pas faire plus banal, mais elle n’avait aucune idée de ce que son père voulait aborder avec elle, alors que pouvait-elle dire ? Et puis, elle voulait vraiment savoir comment ses parents allaient…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodolphus Lestrange
Mangemort, directeur du serpent de nuit
Mangemort, directeur du serpent de nuit
avatar

Féminin Nombre de messages : 414
Age : 29
Emploi/Maison : Proprio du Serpent de Nuit
Âge du perso : 44 ans
Amour : Bella
Date d'inscription : 12/04/2008

Plus sur le perso
Surnoms: Rodoph, Rod
Orientation Sexuel: BisexueL
Caractère: Tel le ying et le yang, Rodolph a deux personnalités distinctes celle du mangemort : sadique, fourbe, arrogant. Et celle de l'homme qui se cache derrière : doux, attentionné, fragile (...)
MessageSujet: Re: Les retrouvailles - Un moment toujours un peu délicat   Sam 19 Avr - 1:05

    La réponse de Naëlle le surprit un temps soit peu, ce bar proposait un vaste choix d'alcool tous pour le moins atypiques et choisir une bièreaubeurre au goût insipide était un choix plus qu'accablant selon lui. Peut être tout simplement n'avait-elle pas envie de boire de l'alcool devant lui ? Bien que ce n'était pas le genre d'acte auquel il s'offusquait. Il se savait intransigeant et conservateur sur certains domaines mais certainement pas au sujet de l'alcool, sa fille était grande à présent. Libre à elle de faire ce qu'elle souhaite dans la mesure du tolérable, évidemment.

    De son côté il ne prit rien, il avait mangé tardivement et ne ressentait pas l'envie ni le besoin de commander une boisson ou un petit truc à grignoter. Le temps d'attente fut bref, le serveur vint très vite leur apporter la commande. Il fallait dire qu'en l'espace de quelques minutes le bar s'était drôlement vidé, seules encore trois quatre tables étaient toujours occupées.

    Naëlle semblait observer d'un oeil sceptique la propreté de la bouteille qu'elle faisait gracieusement tournoyer entre ses longs doigts fins. Son attitude arracha un petit sourire à Rodoph car aussi loin qu'il se souvienne, la Tête de Sanglier avait toujours été un établissement mal entretenu, aux règles élémentaires d'hygiènes plus que douteuses et il voulait bien recevoir le baiser du détraqueur si les choses changeaient de sitôt.

    Qu'importe, car après tout le mangemort appréciait ce lieu, s'y rendre était un peu comme remonter le temps car rien pas même la décoration ne semblait avoir changé en trente ans.

    Ce fut Naëlle qui brisa la première le silence qui s'était posé entre eux deux. La petite voulait savoir s'ils allaient bien et indirectement cela lui rappela comme un coup de fouet la vraie raison de cette visite. Son visage s'assombrit soudainement et sans prononcer le moindre mot, il saisit fermement mais sans brutalité, la bouteille que Naëlle tenait entre ses mains afin de la servir. Tout comme elle un instant plus tôt, cela lui donna un prétexte pour réfléchir encore un peu et peser ses mots.
    Ce n'est qu'une fois le verre bien rempli qu' il le tendit à sa fille tout en lui adressant un demi sourire.


    - Bois, les verres crasseux n'ont causé la mort de personne à ma connaissance.

    - Ta mère et moi allons bien c'est gentil de t'en soucier. Le bar marche bien, ce mois-ci je viens de doubler mon chiffre d'affaire. Si les affaires continuent à bien tourner, je pense qu'à ta majorité tu pourra retirer une petite somme pas négligeable sur ton compte à Gringotts.

    Passant du coq à l'âne, Rodoph lui demanda ce qu'elle envisageait de faire à la rentrée cela le guiderait peut être pour conduire la conversation là où il voulait la mener.

    - Qu'envisages-tu de faire à la rentrée ? Tu as toujours eu de bons résultats je ne me fais pas trop de soucis pour tes ASPIC.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naëlle Lestrange
Serpentard
Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 163
Age : 26
Emploi/Maison : Serpentard, bien sûr.
Âge du perso : 17 ans.
Amour : C'est le néant le plus complet.
Date d'inscription : 18/02/2008

Plus sur le perso
Surnoms: Nel', rarement utilisé.
Orientation Sexuel: Hétéro.
Caractère: Plutôt distante.
MessageSujet: Re: Les retrouvailles - Un moment toujours un peu délicat   Sam 19 Avr - 16:00

    Ses yeux noisettes toujours en train d’examiner le visage de son père, Naëlle sentit plus qu’elle ne vit la bouteille lui échapper des mains. Baissant son regard vers la table, elle s’aperçut en fait que c’était Rodolphus qui lui avait pris des mains et versait maintenant sa boisson dans un verre.

    - Bois, les verres crasseux n'ont causé la mort de personne à ma connaissance.

    Il poussa le verre vers Naëlle en lui adressant un léger sourire, puis il répondit enfin à la question de sa fille.

    - Ta mère et moi allons bien c'est gentil de t'en soucier. Le bar marche bien, ce mois-ci je viens de doubler mon chiffre d'affaire. Si les affaires continuent à bien tourner, je pense qu'à ta majorité tu pourra retirer une petite somme pas négligeable sur ton compte à Gringotts.

    Elle hocha la tête en souriant, bien que l’argent ne soit pas franchement sa préoccupation première. Elle faillit ajouter quelque chose mais fut prise de cours par son paternel qui enchaîna immédiatement sur ses études.

    - Qu'envisages-tu de faire à la rentrée ? Tu as toujours eu de bons résultats je ne me fais pas trop de soucis pour tes ASPIC.

    Que voulait-elle faire après Poudlard ? Elle se doutait que les nouveaux Mangemort voudraient la voir dans leurs rangs, et ses parents espéraient probablement qu’elle emprunte le même chemin qu’eux. D’un autre côté, sa participation aux apprentis de l’Ordre de Fumseck ne devait sûrement pas être passé inaperçu aux yeux des autres membres, et il y avait son cousin... Qui voulait-elle trahir ? Aider ? Voulait-elle réellement prendre part à la guerre qui se préparait doucement ? Toutes les questions qu’elle fuyaient depuis maintenant plusieurs mois l’assaillaient de nouveau. Et puis, il y avait l’alternative. L’idée qu’elle avait eu avant de passer ses BUSEs, lorsqu’on avait mis à disposition des élèves des brochures pour leur permettre de se renseigner sur un métier. Inconsciemment, elle avait pris en troisième année les options qui lui permettrait d’accéder à la formation des Langues de Plomb. Il n’y avait aucun renseignement sur ce métier à part quels ASPICs étaient nécessaires, mais il paraissait évident que les Langues de Plomb avait une formation d’Occlumens, qu’ils devaient aussi savoir un minimum se défendre dans un duel. Le choix de Naëlle était…interessé, calculé et elle avait pris soin de n’en parler à personne jusqu’à présent, allant jusqu’à « rater » l’entretien avec son directeur de maison. Cependant, elle serait forcé d’en parler à ses parents un jour ou l’autre…C’est là qu’elle aurait bien eu besoin d’un Whisky Pur Feu.

    La Serpentard porta son verre à ses lèvres et avala une gorgée de Bière au beurre. Elle dirigea son regard vers la vitre réfléchissant toujours à ce qu’elle allait répondre à son père. Au bout de quelques secondes, elle planta de nouveau ses yeux dans ceux de son père et décida de contourner la question.


    - Je pense continuer mes études.

    Ne quittant pas son père du regard, la jeune femme fronça les sourcils. Même pendant sa cinquième année il ne lui avait pas poser cette question, alors que son avenir commençait à se jouer avec les BUSEs. Elle baissa les yeux vers son verre, réfléchissant à la tournure qu’allait prendre la conversation. Soit elle parlait et décidait de cette tournure, soit elle laissait son père choisir. Finalement, elle décida de demander carrément à son père ce qu'il attendait.

    - Où veux-tu en venir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodolphus Lestrange
Mangemort, directeur du serpent de nuit
Mangemort, directeur du serpent de nuit
avatar

Féminin Nombre de messages : 414
Age : 29
Emploi/Maison : Proprio du Serpent de Nuit
Âge du perso : 44 ans
Amour : Bella
Date d'inscription : 12/04/2008

Plus sur le perso
Surnoms: Rodoph, Rod
Orientation Sexuel: BisexueL
Caractère: Tel le ying et le yang, Rodolph a deux personnalités distinctes celle du mangemort : sadique, fourbe, arrogant. Et celle de l'homme qui se cache derrière : doux, attentionné, fragile (...)
MessageSujet: Re: Les retrouvailles - Un moment toujours un peu délicat   Lun 21 Avr - 1:32

    Sa fille semblait tout à coup pensive et ce dernier reconnu après coup qu'il n'aurait pas du bifurquer aussi rapidement sur son avenir. Mais d'un côté, Rodolph était très loin d'imaginer l'affreux dilemme auquel était confronté la jeune fille. De son point de vue le chemin de Naëlle était tout tracé, elle décrochera un haut poste et aura l'honneur d'entrer dans le cercle privilégié des Mangemorts quand elle se sentirait fin prête. Après libre à elle d'évoluer dans le domaine qui l'inspire le plus : la médecine, la politique, la finance, la sécurité ou encore les relations publiques. Qu'importe pour lui du moment qu'elle s'y plaise.

    Rodolph fut étonné de la vague réponse que lui donna sa fille après s'être donnée un instant de réflexion. Il en resta même sur sa faim mais ce fut quand elle lui demanda où il voulait en venir exactement qu'il la regarda avec un mélange d'étonnement plus que d'incompréhension. Sa question était pourtant sans ambiguïté c'est pour cela qu'il sentit à ce moment que quelque chose n'allait pas, même si il n'arrivait pas à mettre la main dessus.


    - A la maison, ta mère et moi n'avons jamais le temps pour parler sérieusement de ton avenir alors je profite de cet instant où on est tous les deux au calme.
    Poursuivre tes études, oui évidemment mais ca reste un peu flou. La fin de l'année va arrivée très vite tu sais. Tu n'as vraiment pas d'idée sur le métier que tu voudrais exercer plus tard ? Ne serait-ce que le domaine pour réussir tes concours.

    Il poursuivit la conversation en incluant les propos de Bellatrix, elle n'avait pas pu se rendre elle aussi à la Tête de Sanglier car il fallait bien que quelqu'un tienne leur bar pendant ce temps. Et pour l'instant envisager de déléguer les responsabilités ne serait-ce qu'une courte après- midi à une des serveuses était carrément impensable. Ainsi, ils avaient décidé que c'était lui qui rendrait visite à leur fille, étant plus patient et conciliant que Bellatrix.

    - Ta mère aimerait que tu travailles pour le Ministère mais ça c'est un choix qui te revient.

    Rodolph était dans l'incapacité de mettre des mots sur ce qu'il ressentait en ce moment, mais il trouvait l'ambiance entre eux deux, comment dire, inhabituelle. Bien conscient qu'il n'avait jamais eu un rôle de confident envers sa fille il espérait tout de même parvenir à résoudre le problème.
    Il attendit qu'elle repose son verre de bière au beurre afin de lui prendre les mains dans un geste presque maternel.


    - Je te trouves pas vraiment dans ton assiette aujourd'hui, tu es même un peu pâle. Tu ne serais pas malade ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naëlle Lestrange
Serpentard
Serpentard
avatar

Féminin Nombre de messages : 163
Age : 26
Emploi/Maison : Serpentard, bien sûr.
Âge du perso : 17 ans.
Amour : C'est le néant le plus complet.
Date d'inscription : 18/02/2008

Plus sur le perso
Surnoms: Nel', rarement utilisé.
Orientation Sexuel: Hétéro.
Caractère: Plutôt distante.
MessageSujet: Re: Les retrouvailles - Un moment toujours un peu délicat   Mar 22 Avr - 21:41

    Naëlle sentit son père étonné de sa réponse. Mais pourquoi ne l’aurait-il pas été ? Pour beaucoup de monde, elle n’avait aucune raison d’être aussi réticente à parler de son avenir avec son paternel. Elle baissa son regard sur la bouteille de Bière au beurre, se sentant coupable de cacher tant de choses à ses parents.

    - A la maison, ta mère et moi n'avons jamais le temps pour parler sérieusement de ton avenir alors je profite de cet instant où on est tous les deux au calme.
    Poursuivre tes études, oui évidemment mais ca reste un peu flou. La fin de l'année va arrivée très vite tu sais. Tu n'as vraiment pas d'idée sur le métier que tu voudrais exercer plus tard ? Ne serait-ce que le domaine pour réussir tes concours.


    Il continua de parler un court instant, expliquant à la jeune femme pourquoi sa mère n’avait pas pu venir. Elle n’écouta que d’une oreille replongeant dans ses pensées. Son père n’abordait pas le sujet pour l’instant, mais elle savait que tôt ou tard ils devraient en parler. Les Mangemorts…Et elle qui n’avait qu’une envie : rester neutre, en retrait. Les choses bougeait à Poudlard, et probablement en dehors. Une guerre ? Elle ne savait pas, c’était même sûrement un peu…exégéré, une guerre. Mais elle avait juste une sorte de pressentiment, suffisant pour qu’elle y ait réfléchi et décider qu’une guerre de plus aurait été ridicule. Et par extension qu’elle n’avait finalement pas la moindre envie d’y participer d’une quelconque façon. Soudain, un mot de son père la tira de ses pensées.

    - …travailles pour le Ministère mais ça c'est un choix qui te revient.

    Un choix ? Et les autres ? Lui reviendraient-ils ? La Serpentard ne s’aventura pas plus loin dans ses pensées, préférant répondre à son père.

    - Oui, je pensais à ça…Peut-être au département des Mystères…Je ne sais pas encore vraiment.

    Bien que plus précise que la première, sa réponse restait vague. Mais elle réfléchissait encore, n’est-ce pas… ? * Ou bien, tu essaies de t’en convaincre alors que tu sais pertinemment ce que tu vas faire… * Les mains que posa son père sur les siennes chassèrent la pensée qui venait de la traverser. Le geste la réconforta, et elle sentit que son père était sincère. Elle lui sourit alors doucement. La mélancolie l’envahit soudain. Comme elle avait envie d’avoir encore sept ans, quand ses cousins et cousines étaient les seules personnes avec qui elle passait du temps…La voix de son paternel la sortit une nouvelle fois de sa réflexion.

    - Je te trouves pas vraiment dans ton assiette aujourd'hui, tu es même un peu pâle. Tu ne serais pas malade ?
    - Non…Je ne suis pas malade…Je…Vous voulez que je les rejoigne, n’est-ce pas… ?

    Sa réponse n’avait été qu’un murmure. La jeune femme posa deux yeux anxieux sur son père. La réponse était évidente, mais Naëlle avait besoin de se l’entendre dire. Elle avait l’impression que c’était pour elle le seul moyen de se rendre compte qu’elle devrait bientôt faire un choix définitif…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodolphus Lestrange
Mangemort, directeur du serpent de nuit
Mangemort, directeur du serpent de nuit
avatar

Féminin Nombre de messages : 414
Age : 29
Emploi/Maison : Proprio du Serpent de Nuit
Âge du perso : 44 ans
Amour : Bella
Date d'inscription : 12/04/2008

Plus sur le perso
Surnoms: Rodoph, Rod
Orientation Sexuel: BisexueL
Caractère: Tel le ying et le yang, Rodolph a deux personnalités distinctes celle du mangemort : sadique, fourbe, arrogant. Et celle de l'homme qui se cache derrière : doux, attentionné, fragile (...)
MessageSujet: Re: Les retrouvailles - Un moment toujours un peu délicat   Ven 25 Avr - 0:13

    Rodolphus manqua de basculer en arrière de sa chaise quand il entendit la véritable raison de l'anxiété de sa fille. En plus, il avait dû tendre l'oreille car elle avait murmuré d'une faible voix la question qui devait l'angoisser depuis un bon moment déjà. Ses deux yeux noisettes levés vers lui, il lui sembla qu'elle attendait la réponse sans esquisser le plus infime mouvement ou même respirer.

    De son point de vue, il n'arrivait pas à se mettre dans la tête de sa fille et comprendre ce qui la chiffonnait tant. A ses dix-sept ans, il avait ressentit une immense fierté et une joie débordante à l'idée de devenir un mangemort et de servir la juste cause du Seigneur des Ténèbres.

    N'arrivait-elle pas à voir l'occasion unique qui s'offrait à elle ? Ne comprenait-elle pas qu'en refusant cette offre elle salirait pas la même occasion son nom ? Et le sien par conséquence. Qu'elle tomberait en disgrâce aux yeux de sa mère et peut-être aussi des siens ? Ne voyait-elle pas tout cela arriver si elle déclinait cette offre ? Et surtout pourquoi hésitait-elle ?

    Non vraiment, Rodolphus ne comprenait pas. Il ne savait d'ailleurs plus comment réagir face à l'appréhension de Naëlle. Mais ce qu'il ne doutait pas c'était que sa fille prendrait très mal le fait qu'il perde patience ou se mette à élever la voix. En tant que père et et mangemort gradé, il se devait de la rassurer et de dissiper le doute qui s'était installé en elle.


    - Je crois que tu connais la réponse aussi bien que moi. Ta mère et moi attendons ce moment depuis tellement longtemps tu sais. Je comprends que tu ressentes un peu d'appréhension et c'est bien normal, mais tu verra qu'une fois ta période d'immersion accomplie tu ne doutera plus de tes capacités ou encore des bienfaits de tes actions. Tu es une Lestrange, et comme tout Lestrange qui se respecte il est normal que tu suives le pas de tes prédécesseurs, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les retrouvailles - Un moment toujours un peu délicat   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les retrouvailles - Un moment toujours un peu délicat
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retrouvailles percutantes...[London]
» L amour vient toujours au moment ou on ne l attend pas (PV Coeur de Nuit)
» Si tu as besoin de quoi que ce soit, je serai là pour toi, dans les bons moments et dans les mauvais, pour toujours. [PV Boule Marine.]
» Des retrouvailles tragiques...
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Next of Hogwarts...Tout recommence :: Hors Poudlard :: Pré-au-Lard :: La Tête de Sanglier-
Sauter vers: