AccueilPortail*FAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lupin dans les gradins

Aller en bas 
AuteurMessage
Remus Lupin
Professeur de défence contre le forces du mal *Directeur remplaçant*
Professeur de défence contre le forces du mal *Directeur remplaçant*
avatar

Masculin Nombre de messages : 81
Age : 29
Emploi/Maison : professeur
Amour : Nymphadoras RTonks
Date d'inscription : 12/12/2007

Plus sur le perso
Surnoms: Rémusou
Orientation Sexuel: hétéro
Caractère: courageux, réfléchis, inteligent
MessageSujet: Lupin dans les gradins   Dim 20 Jan - 3:10

Aprés sa dernière heure de cour, Remus décida de faire un tour au terrain de Quidditch, non pour y jouer mais juste par envie, après avoir enfiler son manteau, il se dirigea a l'extérieur, puis suivit un chemin de gravier pour arriver au porte du terrain, il pénétra dans l'enceinte sportif de Poudlard. Il prit un escalier pour monter en haut des gradins, personne sur le terrain, l'endroit était silencieux, tout ce que recherché Remus pour le moment. Il se posa sur un banc et regarda la vue qu'il avait sur tout le terrain, repensa au nombre incalculable de match qui c'était joué ici, après avoir observé pendant un moment l'endroit, il sortit de sa poche la gazette du sorcier de ce matin, qu'il n'avait pas eu le temps de lire, et le déplia et jeta un coup d'oeil sur la couverture, et ne fut pas étonné de retrouver en première page la mort du directeur de Poudlard, cette fois la presse se mêlé de cette affaire, Remus par simple curiosité commença a lire l'article a la page 2 du journal, dans un bruit de froissement, il se rendit a cette page et commença la lecture dans sa tête:

Citation :
Mais où est le corps?

Depuis une semaine déjà, le directeur de Poudlard, a décédé dans son bureau, dans d'étrange conditions, aucune information n'a pu être filtré depuis, mais déjà beaucoup pense a un retour en force des force du mal, depuis l'évasion massive d'Azkaban, par la suite qu'aucun évadé n'a été encore retrouvé. Pour revenir a dramatique événement de l'école de Poudlard, nous avons appris que le corps à subitement disparue, aucun individu n'a pu expliqué cette étrange enlèvement du cadavre, même pas les professeurs et le reste du personnelle, a croire que tous essaye de nous cacher quelques choses d'important. D'après les bruits qui courent, ce serait des membres du ministère qui serais responsable de la disparition de la dépouille du Directeur de Poudlard, mais pourquoi tant de mystère ? Le corps cacherais t-il des preuves sur la nature de la mort ? Pour l'instant personne ne le sait, nos journaliste photographe n'ont pu avoir accès a l'intérieur de Poudlard, cependant tous disent qu'aucun corps n'est sortit de l'école, est vrai ou une simple rumeur ? Le corps serais t-il rester a Poudlard ? Encore une question auquel la réponse reste inconnue. Maintenant reste à savoir le pourquoi du comment ? Et surtout qui sera le nouveau directeur, mystère et boule de morve ! Peut être la réponse au prochain numéro.

Flyshter Cornyas, journaliste
.

Remus soupira, comme a sa grande habitude les journaliste rajouter leur grain de sel, enfin leur gros grain de sel, ce journaliste; Flyshter Cornyas avait écris du grand n'importe quoi, surement un débutant dans le métier vu sa façon d'écrire, en tout cas pourquoi un corps serais t-il garder dans l'enceinte de Poudlard ? Complètement idiot comme rumeur, en tout cas le corps n'était plus là, où alors ? Remus ne le savait pas mais pas ici, Poudlard ne c'était pas reconvertit en morgue a ce qu'il sache, la seul chose probable dans cette article était le retour important des mangemorts, ce n'était pas impossible que le coup soit d'eux, mais pourquoi assassiner ce directeur, qui ne semblait pas avoir de contact a haut risque, serais un espèce d'avertissement ? Remus se le demandait bien. Si c'était un meurtre, alors cela se répétera certainement, si le meurtrier a pu entrer dans Poudlard, alors il reviendra, peut être même avec plus de monde, une sorte d'invasion comme il y'a eu a une période, bref tout ces événement; l'invasion, le mort étrange, Remus semblait faire un bon dans le passé. En tout cas, si toute les familles des ont lu cette articles, cela n'allait pas facilité des choses, mais bon après tout peut être que le directeur soit mort naturellement, mais les élément étrange qui entoure cette mort, éloigna Remus de cet avis là. Cette fois Poudlard allait retourner dans sa bonne vielle ambiance de risque, danger et tout le tralala qui en suit, Remus posa le journal a côté de lui, et ferma les yeux pendant un moment, et cessa toute question de se poser dans sa tête, il fit le grand vide, ne pensant plus au moindre événement, maintenant il avait sa tête entièrement vide, qu'est que c'était reposant de ne plus pensé à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lupin dans les gradins   Lun 21 Jan - 2:40


    Les jours qui venaient s'annonçaient de plus en plus sombre, les rumeurs prenaient de plus en plus d'importance, les esprits s'échauffaient. Beaucoup trop pensaient que Poudlard n'était plus vraiment un lieu de protection pour les élèves, un directeur asssassiné ça ne passait pas aperçut il fallait bien l'avouer. La peur s'installait dans les âmes de tous, et malheursement le plan de ceux qui avait crée cette panique était entrain de se concrétiser, il était bien connu que la peur était toujours la première étape de tout plan aussi machiavélique. Petit à petit, ils gagnaient du terrain, alors que l'on était pas encore réellement sûr ce quoi l'on allait se battre. Marie faisait partie de ceux qui ne disait rien, ou tout du moins qui faisait semblant de rien dire. Personne à par les membres de l'apprenti Ordre de Fumsesk n'était au courant que dans l'école des élèves aussi comptaient bien jouer un rôle. D'un côté, ils étaient ceux qui étaient les mieux placer pour agir dans l'école, mais d'un autre ils ne restaient pas moins que des élèves et qu'ils le veuillent ou non ils manquaient d'expérience face à certaines situations. Mais Marie ne perdait pas espoir, à force de réunions ils arriveront à faire leurs preuves. Mais pour cela il fallait que leurs petites réunions rentent secrétes, ce qui commençait à être difficile. Et oui c'est que Monsieur et Madame Weasley s'inquiétaient pour leurs enfants, les hiboux ne cessaient d'aller et venir, ils voulaient de leurs nouvelles, s'assurer que tout allait bien, et le tout avec un seul mot d'ordre, la prudence. Bizaremment, Marie avait souvent pris pour elle toutes ses recommendations, serait-il possible qu'elle soit la plus tête brulée des trois? Où avaient-ils peur pour la cadette de la famille? Bref selon Marie ils n'avaient pas du tout besoin de s'en faire, mais bon il est bien connu qu'elle n'avait pas toujours raison...

    L'article consacré à la mystérieuse disparition du corps du directeur n'était pas passé innaperçut aux yeux de la jeune Weasley, comme tout ceux qui furent publiés avant. Comme d'habitude plus de la moitié demeurait souvent des mensonges, elle en avait pour source ses parents toujours grâce aux lettres. Depuis le début de la journée, elle avait été un peu absente, pas physiquement, disons psychiquement. Elle pensait aux nouveaux évènements... Ses pas l'avaient conduit jusqu'au terrain de Quidditch. Sur le coup cela lui fit penser à d'autres choses, aux moments passés ici, non pas dans les gradins, mais sur son balai. Et oui contrairement à ce que l'on aurait pensé Miss Weasley était une adepte de la hauteur, du vol mais surtout des sensations fortes. Elle regarda un peu autour d'elle, et au bout d'un moment elle reconnut une silouhette famillère. Elle s'en approcha donc, ce qui lui fit remarquer qu'il lisait cette fameuse Gazette, elle s'asseya non loin de lui, et doucement elle dit:

    « -Bonjour, je vois que vous aussi vous avez l'article du jour... Professeur. »

    Elle ponctua le tout d'un joli sourire, dont elle seule avait le secret.
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin
Professeur de défence contre le forces du mal *Directeur remplaçant*
Professeur de défence contre le forces du mal *Directeur remplaçant*
avatar

Masculin Nombre de messages : 81
Age : 29
Emploi/Maison : professeur
Amour : Nymphadoras RTonks
Date d'inscription : 12/12/2007

Plus sur le perso
Surnoms: Rémusou
Orientation Sexuel: hétéro
Caractère: courageux, réfléchis, inteligent
MessageSujet: Re: Lupin dans les gradins   Mar 22 Jan - 21:33

Soudain un bruit résonna dans les oreilles de Remus, il regarda a sa gauche et vit une jeune personne qui n’était pas inconnue, c’était Marie Weasley, le portrait craché de sa mère, c’était assez surprenant, cette dernière s’approcha et lui fit la remarque de la gazette avec un sourire qui n’était pas méconnue au yeux de Remus, il jeta un coup d’œil sur le journal plier, ou l’ont pouvait apercevoir une partie de la photo qui était en première page ; Poudlard dans un ciel orageux, le petit truc pour dramatiser encore plus la situation actuel, qu’elle plaisir de voir que l’équipe de la gazette fonctionnait toujours de la même façon, une photo truqué, une rumeur et hop ! Voilà comment inquiéter les lecteurs naïfs.

" Oui ! En effet ! D’ailleurs je regrette de l’avoir lu ! "

Annonça t-il d'un ton amer, jetant un regard de dégoût sur le journal, il détestait ce genre d’information que pouvait procurer les journalistes, il savait où pouvait mener cela, non mais franchement qu’elle idée de penser que le cadavre du directeur était a Poudlard ! Qu’est qui est passé dans la tête de ce Flyshter Cornyas, surtout ou est l’utilité de sortir de telle choses, bref, il fallait prévoir que les familles allaient demander le retour de leur enfant chez eux, et ça n’étonnerais pas Remus, car lui-même père de famille il serait encore plus inquiet qu’il ne l’ait déjà si il avait lu cette article. Mais heureusement tous n’était pas comme ça, certains savait qu’il ne fallait pas toujours croire les articles de la gazette surtout quand c’est écrit pas un petit nouveau du journalisme, ce dernier avait du puisé dans son imagination pour donner naissance a cette rumeur.

" Je crois que la gazette aurait dû rester hors de cette affaire si ce n’est que pou raconter de telle sottise ! D’après ce Flyshter machin chose le corps serait encore ici ! Et presque si il affirme le retour des force du mal…bon faut l’avouer que cette partie là n’est pas fausse mais il y’a trop d’affirmation sans preuves ! C’est n’importe quoi ! J’espère que vous ne croyez pas en ce Blabla Miss Weasley ! Le contraire m’étonnerait tout de même ! Mais bon chacun son opinion ! "

Il regarda le jeune Weasley et lui fit un sourire, en effet savoir qu’elle croyait a cette article étonnerai Remus, car il savait très bien que ses parent ; Hermione et Ron n’était pas du genre a croire a de telle chose, enfin surtout le passage du corps dans le château, pour ce qui était de mettre les évadés d’Azkaban comme responsable du meurtre même Remus était douteux sur cela, mais bon il espérait que ce soit un simple décès naturel, sans magie, sans arme ni rien, simplement une crise cardiaque ou…un suicide, mouais ! Un suicide du directeur, comme ça la gazette aura de quoi écrire dessus et imaginer les raisons de cet acte. Bref, en attendant rien n’était révélé, le ministère n’avait rien dit depuis qu’il était venu ici.

" En tout cas ! Avec cette histoire d’évasion de la prison plus ce meurtre espérons que le ministère n’envoie pas de détraqueur ici ! Ce serait la total cette fois ! Mais je ne crois pas qu’ils fassent ça ! Mais c’est à prévoir ! "

Ajouta t-il, en imaginant déjà les corps des détraqueur flotter au dessus des toit de l’école, Remus rigolait intérieurement a cette idée, bien qu’il ne trouvait pas cela très humoristique, mais bon ce ne serait pas la première erreur du ministère, et peut être qu’après il mettront un directeur sadique dans Poudlard qui interdira la magie dans l’école…non ! Quand même pas ! Il ne fallait pas ressortir les vielles erreur passée…quoi que tout était possible.

" Bon oublions ces sornettes ! Sinon ! Comment vont vos parents Miss Weasley ? Sa fait bien longtemps que je ne l’ais pas vu ! "Demanda t-il, en tournant le journal dont la dernière page était illustrée par une bouteille qui faisait jaillir un liquide vert pomme, une publicité pour une nouvelle boisson. Puis il reporta son attention sur la gryffondor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lupin dans les gradins   Dim 3 Fév - 18:24


    " Oui ! En effet ! D’ailleurs je regrette de l’avoir lu ! "

    On sentait sans grands problèmes l’amertume dans sa voix, Marie aurait certainement répondu pareil. Rien de mieux pour vous plomber votre journée qu’un article de journal mal rédigé. Enfin tout dépendait de la personne qui le lisait, après tout cela faisait maintenant pas mal d’années que la Gazette du Sorcier avait choisi son style, ses positions. Peut être se trouvaient-ils intouchables cachés derrière des mots, des lignes, des bouts de papiers. C’était la seule raison qui pouvait expliquer ce genre d’acharnement à vouloir déformer la vérité.

    " Je crois que la gazette aurait dû rester hors de cette affaire si ce n’est que pou raconter de telle sottise ! D’après ce Flyshter machin chose le corps serait encore ici ! Et presque si il affirme le retour des force du mal…bon faut l’avouer que cette partie là n’est pas fausse mais il y’a trop d’affirmation sans preuves ! C’est n’importe quoi ! J’espère que vous ne croyez pas en ce Blabla Miss Weasley ! Le contraire m’étonnerait tout de même ! Mais bon chacun son opinion ! "

    Il lui parlait franchement alors qu’elle était une élève. Enfin si ça n’était pas lui ça aurait tôt ou tard des parents qui auraient voulu la mettre sur ses gardes. Il paraissait plus qu’évident que le corps n’était plus dans l’enceinte du château, il y avait bien trop de monde pour pouvoir conserver un tel secret. Et pourtant Poudlard était immense, et tous ses secrets n’avaient encore été percés. Ce qui semblait toujours aussi étonnant aux yeux de la jeune Weasley. L’école de Sorcellerie avait toujours été réputée pour un lieu de haute sécurité, et pourtant il n’était pas totalement connu, elle se demandait même si cela finirait par arriver un jour. Il avait été construit au temps d’une magie bien plus ancienne que celle que les sorciers utilisaient désormais…

    La rouge et or sourit légèrement à la fin de la tirade du professeur. En effet elle n’y croyait pas. Tout comme le reste de famille, le contraire comme il l’avait précisé aurait été étonnant. Marie avait décidé de ne pas émettre d’avis à ce sujet. Elle était élève de Poudlard, elle se contentait donc de jouer son rôle auprès du directeur remplaçant. Elle n’allait pas clairement lui exposer son point de vue, et ce qu’il pouvait se tramer entre les élèves, bien qu’il pouvait peut s’en douter. Mais heureusement tout le monde jouait l’ignorance selon un plan assez bien établi, qui résidait sur le mensonge. Un allié bien utile dans ce genre de cas.

    " En tout cas ! Avec cette histoire d’évasion de la prison plus ce meurtre espérons que le ministère n’envoie pas de détraqueur ici ! Ce serait la totale cette fois ! Mais je ne crois pas qu’ils fassent ça ! Mais c’est à prévoir ! "

    Les détraqueurs. Ah non, surtout pas ça. Si cela venait à arriver elle ne sortirait plus jamais des murs de Poudlard. Si il y avait bien quelque chose qu’elle pouvait redouté c’était les détraqueurs, surtout après ce que ses parents avaient pu lui raconter. Un bref et un unique frisson parcoura le corps de la demoiselle. Mais que serait le paysage de Poudlard avec ces silhouettes sans vie dans ses alentours. C’est donc presque dans un murmure qu’elle glissa :

    « - Pour les éviter, il ne faudrait plus d’évènements aussi inexpliqués je pense bien. »

    " Bon oublions ces sornettes ! Sinon ! Comment vont vos parents Miss Weasley ? Sa fait bien longtemps que je ne l’ais pas vu ! "

    Marie changea bien vite de visage. On allait parler de choses bien plus réjouissantes. Ses parents, enfin quoique avec toutes les lettres dont elle avait le droit ces derniers temps ils commençait à devenir envahissants. Mais bon ça voulait dire qu’ils allaient bien après tout.

    « - Il me semble que à la vue du nombre de hibou que je reçoit ils vont bien, très bien même. Ah oui puis j’y pense ma mère m’avait glissé dans une lettre qu’elle cherchera à vous contacter, vous et votre femme. »

    Elle ne savait pas si il était au courant, ça devait certainement être en rapport avec l’Ordre, c’était pour cette raison qu’elle n’avait pas eu le droit à plus d’informations.
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin
Professeur de défence contre le forces du mal *Directeur remplaçant*
Professeur de défence contre le forces du mal *Directeur remplaçant*
avatar

Masculin Nombre de messages : 81
Age : 29
Emploi/Maison : professeur
Amour : Nymphadoras RTonks
Date d'inscription : 12/12/2007

Plus sur le perso
Surnoms: Rémusou
Orientation Sexuel: hétéro
Caractère: courageux, réfléchis, inteligent
MessageSujet: Re: Lupin dans les gradins   Ven 8 Fév - 21:38

" Pour les éviter, il ne faudrait plus d’évènements aussi inexpliqués je pense bien " C’était une bonne réflexion, mais malheureusement rendre Poudlard imperméable aux affaires mystérieuses serait un vrai défis, mais en y réfléchissant bien cette mort aurait pu éviter bien des rumeurs si tout avait été dévoilé au grand publics, sans trop en dévoilé non plus mais juste faire glisser cette événement comme si tout c’était passé normalement, alors que là le corps avait disparue soudainement, personne ne l’avait vue filé, il ne fallait pas s’étonné que les journaux écrivent de telle papier à ce propos, le ministère et ses façons d’agir n’était pas vraiment efficace, mais est qu’ils agissaient vraiment ? Une question que se posait souvent Remus, étant témoin de leur erreur passé. Cependant il ressentit une légère lueur de frisson chez Marie Weasley, aurait elle peur des détraqueurs ? Qui n’aurait pas peur des détraqueurs à part les membres du mal ? Personne ! Et Remus trouvait cela très sage d’avoir peur de ses créatures qui représentaient parfaitement…la peur, tout simplement.


" - Il me semble que à la vue du nombre de hibou que je reçoit ils vont bien, très bien même. Ah oui puis j’y pense ma mère m’avait glissé dans une lettre qu’elle cherchera à vous contacter, vous et votre femme. "Remus fit un sourire, amusé par la remarque de Marie au sujet des hiboux que lui envoyait ses parents, puis elle l’informa que ça mère avait essayé de joindre Tonks et lui même, d’ailleurs il fut étonné de cela, il n’avait reçu aucun courrier de la part d’Hermione, et apparemment Dora non plus, sinon elle l’aurait certainement informé. Bref ! Il fallait qu’il fouille dans ses papier qui était empilé sur son bureau, il y’en avait tellement, que cela ne l’étonnerais pas qu’il y retrouve une lettre, mais bon, au moins il savait qu’on avait essayer de les contacter, c’était mieux que de ne rien savoir.

" Et bien merci de m’avoir prévenue ! J’essaierais de la contacter à mon tour ! Mais je crois que vous n’êtes pas la seul à recevoir autant de courrier de vos parents ! D’ailleurs des parents qui ne réagiraient pas à la situation serait considéré comme irresponsable ! Il faudrait se foutre de ses enfants pour ne pas s’inquiéter ! "

Dit-il, jetant un coup d’oeil sur le terrain de Quiddith aussi vide qu’un désert, puis il se demanda le pourquoi Hermione essayait de les joindre, l’Ordre lui venue en tête, faisait un baille qu’il n’avait pas été aux réunions, non parce qu’il ne voulait pas mais parce qu’il ne pouvait pas, problème de temps libre, Enfin ! L’idée d’une nouvelle réunion lui sembla plus adapter qu’une autre raison, quoi que.

Soudainement, le vent souffla, emportant le journal dans les aires, les pages se détachaient une par une, s’éparpillant dans les aires, Remus ne chercha pas à rattraper la paperasse, de toute façon si le vent ne l’aurait pas emporter, le journal aurait fini dans le feu de cheminé, pas la peine de garder des choses inutile, bien que Remus soit du genre à conserver tout et n’importe quoi, même que parfois il se faisait grondé par Dora, qui était tentée de faire le trie elle-même, mais il arrivait toujours à la persuader de ne rien toucher, après tout ça ne gêné personne, c’était dans un coin, dans la cave, tout bien rangé, enfin presque, mais rien d’alarmant, pour le père Lupin en tout cas.


" J’ai bien de la chance de travailler ici ! Au moins je peux toujours gardé un œil sur une partie de la famille ! "

Ce dit-il, il était vrai qu’il se trouvait chanceux d’avoir eut ce post, mais quelque chose le gêna dernièrement, enfin plutôt une mauvaise possibilité qu’il prévoyait, c’était de se retrouver à la porte, et oui ! Si tout ce bordel continuait dans l’école, ça lycanthropie pourrait bien être- pour une nouvelle fois- une excellente raison pour se retrouver sans rien, plus il y pensait, plus il se disait que c’était probable. Il vira cette idée de ça tête, puis jeta un coup d’œil dans le ciel, puis des voix résonnèrent, Remus regarda la provenance de se bruit et aperçut une jeune fille accompagné d’un jeune homme, balais en mains, sûrement un entraînement, enfin c’était dure à décrire le thème exact de l’entraînement, car les deux s’embrassait goulûment tout en marchant, soit c’était un entraînement de baisé ou bien de balais, en tout cas ils s’y prenait très mal, Remus comparait ça à des ventouses, il dévia son regard sur Marie pour ne pas regarder le couple dans son activité;

" Sinon ! Qu’est qui vous amène ici Miss Weasley ? Vous êtes venue faire un tour de balais ? Il paraît que vous vous débrouillez très bien en la matière…après tout avec un père comme professeur de vol cela ne m’étonne pas du tout ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lupin dans les gradins   Sam 9 Fév - 22:31

    " Et bien merci de m’avoir prévenue ! J’essaierais de la contacter à mon tour ! Mais je crois que vous n’êtes pas la seul à recevoir autant de courrier de vos parents ! D’ailleurs des parents qui ne réagiraient pas à la situation serait considéré comme irresponsable ! Il faudrait se foutre de ses enfants pour ne pas s’inquiéter ! "

    Ah oui mais là durant une période ça avait comme qui dirait un peu beaucoup. ‘Fin bref, d’un côté ça n’était pas si mal que ça puisque au bout du compte elle aimait bien avoir des nouvelles. Ben oui, c’est les aimait ses parents la jeune Marie, normal. Disons que c’était un peu son talon d’Achille, si certain pouvaient paraître gênés devant le surplus d’amour de leur parents, mais la rouge et or pas du tout. Bien au contraire en fait, et puis après si quelqu’un avait quelques choses à lui faire remarquer, elle n’attendait que l’on vienne lui dire en face. Non mais, quand on a une chose à dire il ne faut surtout pas hésiter, c’est qu’elle avait de la ressource de la petite, fallait pas non plus croire que c’était une gentille petite fille, niarf niark. Moment d’égarement, veuillez excuser la narratrice je vous pris.

    La bourrasque de vent soudaine vient perturber quelques instants la discussion du Professeur et de son élève. Vent qui emporta comme il emportait les feuilles mortes en automne le journal et son article. Enfin c’était méchant pour les feuilles mortes, car il faillait tout de même noter que le paysage à cette période de l’année était magnifique. Les arbres revêtissent leurs plus belles parures d’or et de bronze.

    " J’ai bien de la chance de travailler ici ! Au moins je peux toujours gardé un œil sur une partie de la famille ! "

    Cette phrase sortit la jeune Weasley de ses pensées de forêts aux couleurs de joyaux. Elle sourit légèrement, alors qu’au fond elle aurait volontiers éclaté de rire. C’était après tout normal que en tant que père il pense ce genre de choses, mais il était loin mais vraiment à des kilomètres de s’imaginer dans tout ce qui se passait dans les murs de Poudlard, et ce que faisait cette fameuse partie de la famille sur laquelle il disait pouvoir garder un œil. Entre la formation de l’Apprenti Ordre dont les Lupins n’étaient pas étrangers, et leurs aventures suspectes, si il devait être au courant elle ne donnerait pas très cher de la peau de toute la petite tribu. Et si Hermione et Ron apprenaient aussi les faits et gestes de leurs petits bout de choux, et bien Marie avait déjà repéré un coin sympa dans le château où elle pourrait se réfugier sans risque d’être trouvé, et où elle pourrait passer un peu de temps, histoire que la tempête passe. La brunette glissa alors, histoire que Remus n’aille pas croire qu’elle le laissait parler tout seul, ce qui n’était pas du tout le cas hein !

    « - Vous avez en effet une place de choix si on le voit de cet œil. »

    Ben oui elle n’allait tout de même lui dire clairement qu’au bout du compte il ne pouvait que les protéger au même titre que les autres élèves, ça n’aurait pas été le rassurer. Et puis même si ça n’était pas le genre de chose que l’on cri sur les toits Marie faisait partie de ceux qui était au courant du fait que le Professeur Remus Lupin était un loup-garou, c’était de ses parents qu’elle l’avait appris. D’ailleurs elle ne se souvenait plus si ça faisait partie de informations qu’elle était censée connaître ou pas. Bon d’accord il valait qu’elle ne le dise pas trop fort alors. Le regard de son interlocuteur fut attiré par quelque chose derrière elle, elle tourna alors doucement la tête puis sourit devant le spectacle, elle se demandait bien pourquoi ils avaient tous les deux leurs balais, parce que là ils ne semblaient pas prêt de s’envoler, enfin… La voix de Remus résonna à ses oreilles, elle reporta alors son attention sur lui.

    " Sinon ! Qu’est qui vous amène ici Miss Weasley ? Vous êtes venue faire un tour de balais ? Il paraît que vous vous débrouillez très bien en la matière…après tout avec un père comme professeur de vol cela ne m’étonne pas du tout ! "

    Une nouvelle fois elle sourit, ben oui comme tout le monde elle aimait bien les compliments, et peut être pas comme tout le monde cette fois ci elle avait quand même sa petite fierté, et oui elle savait qu’elle était agile sur un balai. Cela lui fit se souvenir de moments où elle était venue chez les Lupins pour s’entraîner avec sa Gaby-chérie. C’est donc le regard perdu sur le terrain et les alentours comme le lac et la forêt interdite qu’elle lui répondit d’un ton évasif.

    « - Je pense qu’on ne prend pas assez le temps de contempler la beauté de la nature, et comme ici c’est assez haut ben me voilà. Pour ce qui est du vol, je ne me sens pas trop d’attaque aujourd’hui, enfin bon faudra bien que je remonte sur mon balai avec ce match qui arrive. Et puis que je trouve mon père aussi, histoire de faire une mise au point. »

    A la fin de sa phrase elle regarda à nouveau le professeur. Elle était fière de son père, et cela ce voyait dans son regard. Puis une question brûla la langue de Griffondor, il fallait absolument qu’elle satisfasse sa curiosité.

    « - Professeur je me demandais, avez-vous fait du Quidditch quand vous étiez élève à Poudlard ? Parce que Gaby et Nath’ sont quand même deux passionnés. »

    Ca avait été plus fort que elle, et en plus non elle n’avait pas pris la peine de préciser Gabrielle et Nathanaël, non non à quoi bon, bah à force de la voir il ne devait pas trop être surpris.
Revenir en haut Aller en bas
Remus Lupin
Professeur de défence contre le forces du mal *Directeur remplaçant*
Professeur de défence contre le forces du mal *Directeur remplaçant*
avatar

Masculin Nombre de messages : 81
Age : 29
Emploi/Maison : professeur
Amour : Nymphadoras RTonks
Date d'inscription : 12/12/2007

Plus sur le perso
Surnoms: Rémusou
Orientation Sexuel: hétéro
Caractère: courageux, réfléchis, inteligent
MessageSujet: Re: Lupin dans les gradins   Sam 16 Fév - 16:38

" …enfin bon faudra bien que je remonte sur mon balai avec ce match qui arrive… "Le match ?! Bientôt ? Ah ! Oui ! C’est vrai ! Il avait complètement oublié, pourtant les serpentards et gryffondors se lançaient des piques sans arrêt, bien qu’il le font toute l’année, mais en y repensant c’était une annonce au match qui allait se jouer dans…euh…tiens ! Quand est ce que aura lieu ce match ? Bonne question ! Il n’en avait pas la moindre idée ! Ne voulant pas se faire passé pour quelqu’un qui se foutait du quidditch il n’osa pas poser la question, qu’aurait pensé la jeune Weasley du remplaçant du directeur, il valait mieux ne pas savoir, bref ! Il resta non informé sur la date du match, il verrait bien plus tard, en écoutant les jeunes parler entre eux.

" - Professeur je me demandais, avez-vous fait du Quidditch quand vous étiez élève à Poudlard ? Parce que Gaby et Nath’ sont quand même deux passionnés. "
Une question, qui lui avait encore été jamais posé, enfin par autre personne que ses enfants bien sûr, en repensant à ses antécédents, c’est avec regret qu’il réalisa qu’il n’avait jamais joué au Quidditch, ce n’était pas l’envie qui lui manquait bien au contraire, d’ailleurs il avait même fait des essais pour être pris dans l’équipe de gryffondor mais il avait été recalé, il avait été jugé trop faible pour tenir sur un balais, un peu normal les lendemains de pleine lune, donc il avait abandonné cette idée de faire ce sport typique des sorciers, il se contenta de rester dans le public a encourager son ami James avec toute la bande, et c’était pas plus mal, en voyant les blessures de certain joueur, surtout en temps d’orage, cela repoussait l’envie de jouer au Quiddith, il se souvint d’un joueur de pouffsouffle qui c’était fracturé les deux jambes, il se souvint du cris de douleurs qu’il poussait, c’était désagréable, mais en même temps il n’allait pas rire.
A présent, Remus aimait être dans le public que sur un balais a se prendre des saoufles ou s’écraser au sol, c’était presque reposant de savoir pour une fois qu’on ne risquait rien, bien que ce n’était pas dans son habitude, par contre il avait mal pour les victimes des chutes. Au final il considéré les joueurs comme des personnes qui avait du courage, même si certain ne semblait pas en avoir.


" Non ! Je n’ai jamais joué au Quidditch ! Pourtant j’aurais bien voulu mais…non ! Gaby et Nath son sûrement devenus mordu de ça par eux même à moins que ça viens de leur mère ! "

Dit-il, en se demanda si Tonks avait joué elle, tiens la chose qu’il ne connaissait pas de son amour, pourtant c’était une chose sans aucune importance, mais maintenant qu’il y pensait, il semblerait que cette information ait pris de l’importance chez Remus, il faudra qu’il lui demande ce soir. Quand à Nath et Gaby c’est vrai qu’ils sont devenus des passionnés de ce sport, comment ? Une réponse qu’il n’avait pas sur lui.

" A vrai dire ! Je suis même pas sûr que cette passion pour le quidditch vient de leur mère ! Je sais pas ! En tout cas c’est sûr que ça ne vient pas de moi ! Et sinon ! Ce match vous êtes prêt pour gagner ? Car à en entendre certain serpentard ils ont l’air d’être sûr de leur coup ! Gryffondor a intérêt d’être a la hauteur…comme d’habitude ! "

Dit-il, en se remémorant les petites embrouille Serpentard/ Gryffondor, les dessin enchanté qui représentait un Gryffondor en train de se scratché contre le sol, ou bien un serpent manger par un gryffon, il fallait rajouter aussi les diverses insultes que se jeté les deux maisons, c’était par moment assez marrant, surtout quand la chose tournait a la gaminerie, d’ailleurs étonnant que les sorts n’ait pas fait éruption, et tant mieux, manquerait plus que ça pour rendre l’ambiance de poudlard plus difficile.

Pendant ce temps, les deux amoureux qui s'embrassait sur le terrain, cessèrent leurs première activité, le jeune homme pris son balais et monta dessus, la jeune fille fit de même, avec un façon assez nouille pour si prendre puisqu'elle monta sur son balais a l'envers, aprés quelque modification, les deux jeunes sorcier s'élevèrent dans les aires, enfin...en quelque sorte, car la jeune sorcière semblait avoir prit des cour de rodéo, son balais ne cessait de la secouer dans tout les sens, pendant un moment Remus cru qu'il s'agissait bien d'un Rodéo, mais apparemment non a en entendre les cris de le jeune fille, tandis que le jeune sorciers essayait de stabiliser le balais, mais cela semblait être difficile.

" Tant que gryffondor n'a pas cette fille dans son équipe c'est déjà ça ! "

Dit-il avec un timide sourire sur les lèvres, ne voulant pas montré que cett pauvres sorcière, qui apparemment volé pour la première fois, l'amusait plus qu'autre chose, bien sûr c'est mal de rire du malheur des autres...bien que parfois il est difficile de ne pas se moquer...gentiment bien sûr, jamais il se serait permis d'être a l'opposé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lupin dans les gradins   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lupin dans les gradins
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bataille dans les gradin!
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Next of Hogwarts...Tout recommence :: Extérieur du château :: Quidditch :: Terrain de Quidditch-
Sauter vers: