AccueilPortail*FAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Car c'est toi & moi

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Car c'est toi & moi   Dim 20 Jan - 19:36

[Priorité Alexia (L)]




- « Bien. Pour le prochain cours, je veux vingt centimètres de parchemin sur les effets de la nébuleuse d’Orion. Vous pouvez sortir. »

La sonnerie avait déjà résonné depuis quelques minutes et dès lors des raclements de chaises, de sac et des cahotements commencèrent à se faire entendre. Dernier cours de la journée et pourtant la semaine n’était pas encore terminée. Soupir de lassitude. Rangeant ses affaires avec une nonchalance non feinte, Jennifer prenait tout son temps. Faire partie du troupeau d’élèves qui sort dans le couloir afin de se rendre à la Grande Salle ? Non merci pour elle. A ses côtés, Alexia avait terminé de boucler son sac et l’attendait en échangeant quelques mots avec d’autres Serpentardes. Certaines étaient acceptables. D’autres… mieux valaient ne pas en parler. Terminant de clipper la boucle de son sac, Jenn’ remarqua qu’il ne restait plus qu’elle dans la salle de classe. Tout le monde était sorti.

- « Hey, Jenn’ t’arrive ? »
- « … J’arrive. »

Nonchalance. Un goût de rien, vous connaissez ? Depuis plus d’une semaine, il ne se passait rien d’intéressant à Poudlard. Les vacances étaient terminées et il semblerait que tous ne soient partis dans une léthargie étonnante. La mort du directeur et la surveillance renforcée étaient un pic un peu trop pressant et entaillant les élèves. Le pire de tout était sans nul doute qu’un nouveau directeur fut nommé : cette boule de poil de Lupin. Les heures étaient-elles comptées avant que Drago Malefoy ne retire ses enfants de Poudlard afin de les envoyer dans des écoles plus intègres et respectables ? Mais partir de Poudlard signifierait ne plus revoir Samuel et adhérer complètement à son père. Migraine qui reprend. C’était assez fréquent ses derniers temps. Les choix ne sont jamais simples à prendre et Jennifer les haïssait. Notamment ceux-ci. Déambulant silencieusement dans les couloirs aux côtés de sa jumelle, Jenn’ restait un peu en retrait, plongée dans ses pensées. Participant néanmoins aux conversations par quelques hochements de tête ou alors monosyllabes, elle avançait comme si de rien n’était. Comme s’il n’y avait aucun combat intérieur en elle. Cela ne servait à rien que d’autres ne soient au courant. Ils n’avaient pas à l’être. Pour leurs propres sécurités.

Alors que les jeunes filles allaient tourner sur leur gauche afin de se rendre à la Grande Salle en quête de restauration, Jenn’ fit signe à sa sœur qu’elle continuait sa route et qu’elle n’avait pas à s’inquiéter. Après tout, il était certes rare de voir les jumelles séparées –les mauvais coups fusaient mieux ainsi – mais ce n’était pas non plus une anomalie de la nature. Chacun devrait savoir vivre de son côté. Normalement.
C’est ainsi que la petite descendit les escaliers qui la menait aux cachots. Les lumières étaient moins vives et les torches plus espacées. L’atmosphère avait toujours était préservée par ici. Peut-être pour dissuader les premières années de sortir après le couvre-feu ou alors de justesse ? Comme si c’était cela qui empêcherait quoique se soit. Peut-être pour les petits Poufsouffles à trembler de tous leurs membres. Qui sait. La tête haute et son sac ricochant contre sa hanche, Jenn’ finit par arriver devant le portrait des Serpentards. Quelques mots prononcés. Politesse, respect et mot de passe mêlés. Entrant dans la salle commune des Verts et Argent, la cadette des Malefoy fut agréablement surprise de ne constater qu’il n’y avait quasiment personne de présent. Les élèves devaient tous se trouver à la Grande Salle en train de se repaitre de mets tels des voraces ou des gloutons. Peut-être un mélange des deux. Cependant, la Serpentarde de troisième cycle ne resta pas dans la salle commune. Une absence d’envie. Au contraire, elle grimpa les marches de l’escalier qui la menait directement au dortoir des filles. Il était agréable de constater le silence global qui subsistait en ses lieux. Aucune fille ne jacassait telle une vieille pie. Rien. Aucun son. Laissant son sac glisser le long de son bras afin de terminer sa course sur le sol sans aucune discrétion, Jenn’ se laissa tomber sur son lit. Une main vint s’abattre sous sa tête d’oreiller comme un automatisme acquis. Ses doigts glissent le long de ce qui semble être un film lisse. Une photo. Une simple photo sorcière. Jenn’ n’a pas besoin de la sortir de sous sa tête d’oreiller pour savoir ce qui y est représenté. Mais vous, vous n’avez pas besoin de le savoir. Amertume du moment. Ca passe et ca revient. Comme un air ou une mélodie. Comme de tout petit rien. Fixant le plafond de son lit à balequin, Jenn’ finit par fermer les yeux sans s’endormir. Une simple pause. Et encore…


Cinq, Quatre, Trois, Deux, Un…
La porte s’ouvre de nouveau…
Revenir en haut Aller en bas
 
Car c'est toi & moi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Next of Hogwarts...Tout recommence :: Intérieur du château :: Cachots :: Salle commune des Serpentards :: Dortoir des filles-
Sauter vers: